(0 item) - 0,00 €

Votre panier est vide.

section

Amande coque bio Zoom

Amande coque bio

Réf.: 10632

L’amande se consomme séchée telle quelle et entre dans la préparation de nombreux gâteaux, biscuits, bonbons et confiseries ; elle accompagne le poisson, la viande et diverses préparations.

Disponibilité : En stock

13,15 €
Description du produit

    Détails

    Originaire d'Asie centrale et orientale, l'amande est amère et toxique sous sa forme sauvage. Il existe un débat sur la domestication de l’amandier. Danièle Martinoli et Stefanie Jacomet (Identifying endocarp remains and exploring their use at Epipalaeolithic Öküzini in southwest Anatolia, Turkey - 2004) prétendent que les restes d'amande amère toxique trouvés en Anatolie (A. orientalis and A. graeca) dès le chalcolithique correspondent à une consommation en faible quantité et pour leur richesse en huile. Pour autant on ne peut pas parler de domestication puisqu'il n'y a pas démonstration d'une évolution entre les formes spontanées d'amandier et une forme sélectionnée. La domestication de l'amandier consiste en la sélection des amandes douces, mutation rare et difficile à maintenir. D'après le travaux de G. Ladizinsky le taxon A. fenzliana (Fritsch) Lipsky est l'ancêtre le plus probable des amandiers doux, il est originaire d'Arménie et d'Azerbaïdjan occidental où d'amande douce aurait fait l'objet d'une domestication antérieure à 1200 av. J.-C puisque McCreery en a découvert des coquilles mélangées à du blé, de l'orge et des raisins secs à Numeria, en Jordanie. Il en résulte une incohérence entre les textes, certains prétendent que les premières amandes alimentaires datent de 6000 av. J.-C et davantage, d'autres voient la domestication de l'amande douce plus récente. L'amandier doux semble avoir été diffusé assez tardivement autour de la Méditerranée pendant le 1er millénaire av. J.-C. Les anciens Égyptiens utilisaient l'huile d'amande comme cosmétique, et mettaient des amandes dans le pain qui était servi aux Pharaons. D' après Théophraste, la Grèce qui a cultivé à grande échelle l'amandier, consomme l'amande directement (elle est réputée contrer les effets de l'alcool) ou sous forme de lait. Le mot amande remonte au grec amugdale (qui a donné aussi le terme amygdale) via le bas latin amadula. Elle est connue des Romains sous le nom de « noix grecque ». Elle fut souvent cuisinée au Moyen Âge sous forme de lait, pour préparer aussi bien des potages que des entremets sucrés, dont le fameux blanc-manger.

Informations complémentaires

    Informations complémentaires

    Conditionnement x 1kg
    Origine France
    Calibre Non
CMS tab

Veuillez patienter...